vraigratuit.com

Troc en ligne et don en ligne

Dans un monde où la préoccupation écologique est au centre des politiques, le mode de consommation change continuellement. Si certains voient dans la limitation de la consommation une solution, d’autres préfèrent continuer de consommer avec sagesse et raison. Quoiqu’il en soit, depuis plusieurs décennies, nous y avons tous été habitués ou éduqués à cette idée : le recyclage présente une vraie réponse à la société de consommation actuelle dans la quête d’un monde plus vert.

Nous trions nos déchets, nous évitons le gaspillage inutile de nourriture et d’eau, mais en dehors de cela, comment consommer de manière plus responsable ? Sans aucun doute que l’histoire a beaucoup à nous apprendre à travers ses nombreuses pratiques. Ainsi, dans un monde où la valeur d’échange se résume de plus en plus à la monnaie, une idée, vieille comme le monde et qu’on pratiquait, il y’ a encore peu de temps, dans les campagnes ou dans les sociétés traditionnelles, refait à nouveau surface : nous voulons parler des concepts de troc et de don.

Des pratiques ancestrales remises au goût du jour


Définition : Le troc consiste à faire un échange marchand de biens matériels entre deux parties distinctes. Il est le plus vieux mode d’échange humain, pratiqué dans l’Égypte ancienne ou chez les peuples amérindiens. On notera que, dans certaines sociétés traditionnelles, la notion de troc a pu porter sur la valeur travail et pas uniquement sur des biens : « je t’aide à construire ta maison, tu m’aideras à semer mon champ ». Ces usages, qui ont constitué le ciment social de nombreuses communautés humaines semblent s’être de plus en plus raréfiés. Quant au don, il n’obéit pas, de façon directe, au principe de l’échange. Toutefois, c’est un système ouvert qui fait (ou devrait faire) naître une obligation morale qui mène au contre-don. La notion de réciprocité a commandé, de tout temps, aux échanges humains Dans tous les cas, le troc et le don obéissent à l’échange directe sans nécessité de recours à une unité de valeur intermédiaire (ex monnaie), bien qu’ils puissent être indexé sur une valeur ou une échelle de référence (tacite ou explicite). Ils supposent tous deux un accord sur la valeur et cet accord est à la fois réciproque, culturel, économique, contextuel et moral.


À l’aube d’une société inquiète du devenir de son environnement, les modes de consommations deviennent plus réfléchis et le troc et le don cherchent donc à se réinviter dans notre quotidien. Bien entendu, si les principes sont restés les mêmes, ils ont été mis à l’ordre du jour et modernisés. Aujourd’hui, faire du troc en ligne ou un don en ligne est devenu une pratique avec laquelle on peut compter. Toute génération confondue et pour peu que l’on soit conscient, on essaye d’y adapter son mode de vie, à sa mesure, dans un contexte qui continue de jouer la carte de l’obsolescence programmée et de la nouveauté systématique.

Le don et le troc sur la toile

La remise au goût du jour de ces concepts a mené à de nouvelles formes d’échanges sur fond digital. Ainsi, de nos jours, de nouveaux sites visant à moderniser le don et le troc ne cessent d’être créés sur internet. Plusieurs d’entre eux proposent actuellement des plateformes où vous pouvez donner ou recevoir des biens. Au passage, ils œuvrent, bien sûr, à favoriser le recyclage, autant que la gratuité et une certaine forme de solidarité en ligne.

Dans ce cadre, on citera notamment le site donnons.org qui touche plusieurs secteurs. Vous y trouverez de tout, de l’électroménager aux vêtements en passant par les livres, jouets, meubles, high-tech, etc. Dans le même principe, vous pouvez aussi découvrir France-troc sur france-troc.com. Ce site permet de faire du troc de proximité dans tous les départements français, y compris ceux qui se trouvent en Outre-mer.

Retour en haut